Aller au contenu

Menu principal :

Le coin bibliothèque

Comparatif de jumelles de milieu de gamme : 23 modèles sous la loupe

Les jumelles 10x42 de milieu de gamme sont un monde très concurrentiel, mais déjà plus "sélect" que le segment des économiques. Le nombre de marques et de modèles est plus réduit.

Les marques que nous avons sélectionnées sont les suivantes :

  • Nikon (Japon) est le n°1 mondial des jumelles

  • Bushnell (USA) est un géant mondial de l'optique de loisirs

  • Zeiss (Allemagne) ne se présente pas et a débarqué, il y a quelques années, dans l'arène des prix abordables

  • Steiner (Allemagne) est une marque importante, surtout dans le monde de la chasse

  • Pentax (Japon) est un nom réputé qui propose une gamme diversifiée de jumelles

  • Kowa (Japon) est plus connu pour ses longues-vues, mais propose une petite gamme de jumelles bien étagée en prix

  • Vortex (USA) est une société qui propose une diversité de jumelles et qui est réputée dans le monde de la chasse

  • Minox (Allemagne) conserve une bonne réputation

  • Opticron (GB) est une marque connue Outre Manche

  • Vanguard (Taiwan) est représenté sur le marché européen

  • Hawke (GB) connaît un joli développement de par le monde

  • Kite (Belgique) est une marque bine connue parmi les ornithos

  • Eschenbach (Allemagne) est un société familiale du monde de l'optique

  • Meopta (République tchèque) est un faiseur important pour le militaire et la chasse

  • Perl (France) est une marque créée par le distributeur Midas et jouit d'une certaine réputation en France

Côté prix

Où sont-elles fabriquées ?

Nous définirons le milieu de gamme comme démarrant vers 350 €, là où s'achève l'offre de jumelles économiques, et se terminant vers 700 €, là où on commence à accéder à des modèles de haut de gamme. Nous avons établi ainsi les catégories de prix :

  • 350-400 € : A

  • 400-500 € : B

  • 500-600 € : C

  • > 600 € : D

Les prix peuvent évidemment varier selon le moment et les revendeurs, et un modèle peut ainsi "sauter" d'une catégorie à l'autre. Les 2/3 des modèles examinés sont dans les catégories intermédiaires B et C.

Il n'est pas facile de savoir où et par qui sont fabriqués les 23 modèles que nous présentons ci-dessous.

La majorité des marques n'hésitent pas à afficher sans honte le fameux "made in China" sur leurs jumelles, mais certaines insistent sur une fabrication japonaise ou américaine. Steiner s'accroche toujours au folklore de son "made in Germany" de fantaisie...

Peu importe en définitive, ce sont les résultats qui comptent !

Côté technique

 

La comparaison a été basée sur l'examen des données techniques fournies par les marques. Certaines sont  claires et précises, d'autres plus ou moins  floues. Steiner est opaque et Zeiss, Minox ou Meopta, quasi-muets.
Notre approche fut donc simple : si un élément technique n'est pas mentionné de manière suffisamment claire, nous considérons qu'il est absent, même s'il ne l'est pas dans les faits. Des marques comme Nikon, Bushnell, Pentax, Hawke et autres respectent l'acheteur et fournissent des informations techniques claires, précises et complètes. Nous apprécions leur démarche.

La présence d'une enduction multicouche intégrale
et de prismes en verres BaK4 est assurée dans cette catégorie d'instruments. Nous n'avons donc pas envisagé ces critères évidents.

  • Un traitement de correction de phase sur les prismes est un élément qualitatif important car son effet sur la définition de l'image est marquant. Il est vraisemblable  que ce traitement soit présent sur tous les modèles de milieu de gamme, mais certaines marques ne le mentionnent pas.

  • Le traitement haute réflexion des prismes (à l'argent ou par enduction diélectrique) améliore le rendement lumineux et donc la brillance de l'image par rapport au traitement standard à l'aluminium. Il est généralement, mais pas toujours, présent en milieu de gamme.
  • Les verres ED sont à la mode et apportent un bénéfice s'ils sont de bonne qualité, mais il ne faut en aucun cas simplifier les choses en pensant "verres ED =bon, pas verres ED = mauvais". Beaucoup de modèles de milieu de gamme y ont recours. On trouve aussi parfois des lentilles asphériques qui, elles aussi, améliorent l'image. Nous leur avons accordé la même importance qu'aux verres ED.
  • En matière de mise au point minimale, nous attendons de jumelles modernes qu'elles proposent au moins 2.5m.
  • Les traitements de protection extérieure des lentilles font leur apparition en milieu de gamme, soit sous forme d'un traitement hydrophobe repoussant l'eau et les impuretés qu'elle transporte, soit sous forme d'un traitement anti-griffes. Ce sont effectivement des apports intéressants. Dommage qu'aucun traitement ne combine les deux paramètres...


Répondre positivement à chacun de ces critères rapporte chaque fois un point.

  • Un large champ de vision est un élément de confort important pour les jumelles, et nous avons considéré que 105 m à 1000 m était la valeur minimale à obtenir. Atteindre 105 m à 1000 m rapporte un demi-point et atteindre 110 m à 1000 m rapporte un point. A noter qu'un seul modèle ne récolte aucun point.


Nous avons ajouté à notre comparatif une colonne présentant le résultat des essais techniques en atelier de Allbinos.com, lorsqu'il est disponible. La plupart des modèles examinés ici obtiennent des scores groupés autour de 75%. Connaissant la sévérité des jugements d'Allbinos et sachant que le maximum obtenu par un modèle 10x42 est de 90.42% à cette date, ce sont de jolis résultats.

Les résultats

 

Marque et modèle

Traitement de phase

Traitement haute réflexion

Verres ED (ou lentilles asphériques)

Traitement hydrophobe

Traitement anti-griffes

Largeur de champ

Mise au point <= 2.5m

Score Allbinos

Prix

Total

Bushnell Legend Serie L *

oui

oui

oui

oui

non

1

oui

73.82

A

6

Bushnell Legend Serie M **

oui

oui

oui

oui

non

1

oui

79.29

B

6

Nikon Monarch 7 *

oui

oui

oui

non

oui

1

oui

C

6

Hawke Sapphire ED *

oui

oui

oui

oui

non

1

oui

C

6

Pentax ZD *

oui

oui

oui (asph)

oui

non

0.5

oui

D

5.5

Bushnell Elite ED **

oui

oui

oui

oui

non

0.5

oui

79.24

D

5.5

Vortex Viper HD *

oui

oui

oui

non

oui

0.5

oui

82.88

C

5.5

Opticron Imagic VHD

oui

oui

oui

non

non

1

oui

73.29

C

5

Kite Forster *

oui

oui

oui (asph)

non

non

0.5

oui

D

4.5

Opticron Countryman

oui

oui

oui

non

non

0.5

oui

69.71

B

4.5

Pentax SD *

oui

oui

non

oui

non

0.5

oui

B

4.5

Kowa BD XD *

oui

oui

oui

non

non

0.5

oui

74.35

B

4.5

Eschenbach Trophy D ED

oui

oui

oui

non

non

0.5

oui

C

4.5

Nikon Monarch 5 *

oui

oui

oui

non

non

non

oui

A

4

Vanguard Endeavour ED II

oui

non

oui

non

non

1

oui

85.18

B

4

Hawke Frontier ED *

oui

non

oui

non

non

1

oui

B

4

Zeiss Terra ED *

non

non

oui

oui

non

1

oui

73.59

B

4

Meopta Meopro HD

non

non

oui

non

oui

1

oui

75.88

C

4

Kite Petrel *

oui

non

non

non

non

0.5

oui

B

2.5

Perl Escape

oui

oui

non

non

non

0.5

non

A

2.5

Minox BL HD **

non

non

oui

non

non

1

oui

D

2

Steiner SkyHawk 3.0

non

non

non

non

non

0.5

oui

72.06

B

1.5

Steiner Ranger Xtreme

non

non

non

non

non

0.5

oui

72.06

D

1.5

* modèle disponible chez TopOptics
** modèle disponible sur commande chez TopOptics

Les derniers de la classe

Les élèves moyens

Les deux modèles de Steiner traînent lamentablement la patte. Quoiqu'ils soient plus réputés pour leur robustesse que pour leurs qualités optiques, ce ne sont cependant absolument pas des culs de bouteille. Mais comme Steiner ne daigne pas informer correctement les clients potentiels, ses modèles en paient ici les conséquences. Idem pour la Minox HD qui est par ailleurs un bon modèle.
Les Kite Petrel prennent de l'âge et cela se voit à leurs résultats, même si elles sont toujours réputées et très populaires. Les Perl Escape sont parmi les plus économiques et leurs performances les placent davantage dans ce segment.

La moitié des modèles examinés récoltent entre 4 et 5 points sur 7.
Sur le plan des techniques employées, ces modèles sont donc similaires, mais les tests d'Allbinos (que nous supposons fiables) produisent des résultats s'étageant de 70% pour le moins bon à 85% pour le meilleur.
Les prix de ces modèles varient de la catégorie A à la catégorie D, soit du plus cher au moins cher, mais la plupart (6/11) sont dans la catégorie B, ce qui n'est pas illogique.

Les bons élèves

 

A 5,5 et 6 points, nous avons les meilleurs élèves, avec des valeurs de prix allant de A à D. Chez Allbinos, plusieurs de ces bons élèves obtiennent des résultats excellents, de l'ordre de 80%. Sans surprise, on y trouve des noms connus : Nikon, Bushnell, Pentax, Hawke, Vortex.

Interpréter les résultats

 

Ce tableau comparatif se base seulement sur les données techniques publiées par les marques. Les scores d'Allbinos proviennent d'essais techniques détaillés et complètent un peu l'information, mais des résultats fiables d'essais pratiques apporteraient un autre éclairage encore. Ceux-ci sont rares, peu complets et souvent biaisés.

Globalement, à de rares exceptions, le milieu de gamme se révèle un monde assez homogène en performances (cf. les résultats d'Allbinos centrés autour de 75%) et en technologies utilisées. Les écarts de prix peuvent s'expliquer par une série d'éléments n'apparaissant pas ici comme la nature du corps des jumelles (polycarbonate ou alliage métallique)
ou la durée de la garantie. Le service après-vente, élément évidemment important, n'est pas pris en compte dans notre comparatif, or il varie énormément et les marques les plus connues ne sont pas forcément les meilleures à cet égard.

Les jumelles de milieu de gamme sont
univers où l'on peut être rassuré sur le fait d e pouvoir obtenir un très bon instrument, mais où le conseil avisé d'un vendeur spécialisé reste recommandé.

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu