ESPACE CONSEILS-TECHNIQUE

Retour au chapitre

 

HAWKE FRONTIER ED 10x43   contre  MINOX HG 10x43

1 = 2 ?

 

C'est un peu la question qui se pose quand on compare une Hawke Frontier ED avec une Minox HG qui coûte deux fois son prix.

Le modèle HG de la célèbre maison allemande Minox, conçu par des ingénieurs de Leica, est une référence dans le secteur du haut de gamme "encore abordable".

La Frontier ED des Sino-britanniques de Hawke joue plutôt dans la gamme moyenne par son prix, mais ses performances sont justement réputées pour être étonnantes.

 

Alors, 1 = 2 ?

 

DIMENSIONS

 

Minox est LE spécialiste de la miniaturisation, puisque la société a démarré en fabriquant des mini-appareils photos pour espions.

De fait, la plupart des modèles Minox sont compacts, avec un design très épuré. Pas de fioritures, rien qu'un beau dessin avec une recherche de simplicité. Les HG sont donc plus compactes que les Frontier ED, assez grandes pour le format 10x43, sans excès cependant.

En ce qui concerne le poids, les HG affichent une centaine de grammes en moins. Les dimensions sont donc un domaine où Minox emporte la palme sans discussion et nous déclarerons un 

 

Avantage aux Minox HG sur ce point  

 

AGREMENT A L’EMPLOI

 

L'équipement et la présentation des concurrentes sont fort semblables. Un étui de bonne facture, semi-rigide chez Hawke, une lanière de cou large, un capuchon anti-pluie. Minox a abandonné les capuchons d'objectifs, en effet peu utilisés ou vite perdus, alors que Hawke les fournit. Pour le reste, on a classiquement des oeilletons rigides twist-up et un réglage de la dioptrie par molette à haute friction à l'oculaire droit.

 

Minox a incorporé une échelle de distance indicative à sa molette de mise au point qui passe du minimum à l'infini en un seul tour. C'est court et rapide, et cela fonctionne bien grâce à la bonne profondeur de champ de ce modèle raffiné. Pas de véritable problème de précision de la mise au point donc. La molette de mise au point est une des petites faiblesses des Frontier ED. Elle effectue 2,5 tours, ce qui est progressif mais très lent quand il s'agit de passer d'une observation lointaine à une observation proche (corrigé sur le modèle 2011). De plus, la molette n'a pas un rainurage assez "adhérent" et il faut insister un peu trop à mon goût pour la faire tourner. En hiver, avec des gants, cela ne sera pas idéal.

 

En mains, les Minox sont plus fines, mais elles ne présentent aucun profilage ergonomique. Plus massives, les Hawke offrent des galbes agréables. Sans doute les Minox seront-elles plus agréables aux utilisateurs à petites mains.

 

Les lentilles d'oculaires des Minox sont plus larges que celles des Hawke, mais ces dernières ne sont certainement pas handicapées sur ce point.

 

Globalement, on est face à deux instruments fort agréables et bien conçus. En raison de la molette de mise au point, je donnerai un 

 

Avantage aux Minox HG sur ce point  

 

Nous comparons ici des modèles qui s'adressent à des utilisateurs exigeants. Aussi bien les Minox HG que les Hawke Frontier ED proposent un grand agrément d'emploi et des qualités optiques de haut niveau.

 

Si, sur quelques détails, la maîtrise de Minox se manifeste encore, comme l'agrément de la molette de mise au point, la compacité ou la qualité d'image à l'extrême bord, il faut reconnaître que Hawke frappe un très grand coup avec ce modèle... deux fois moins cher que les Minox HG !

 

PERFORMANCES OPTIQUES

 

Fabriquées en Allemagne, conçues par des spécialistes de Leica, les Minox HG ne peuvent que présenter de hautes performances, et c'est bien le cas. L'image est belle, limpide, bien définie avec une petite dégradation à l'extrême bord. Même en lumières très défavorables, les halos restent contrôlés. On a de toute évidence en mains un instrument de haut de gamme, à peine distancé par les plus grandes vedettes allemandes et autrichiennes.

 

Les Hawke sont, quant à elles équipées de verres ED, connus pour optimiser le trajet de la lumière dans l'instrument et affiner l'image. Une fois devant les yeux, elles ne déçoivent pas. L'image est magnifiquement brillante et définie, aussi bonne que celle des HG, sauf aux bords. En effet, les perturbations (flou, liseré grisâtre) du bord sont un peu plus présentes que sur les Minox, ainsi que les halos en lumières difficiles. 

 

En ce qui concerne les caractéristiques "de base", telles que mise au point minimale, profondeur de champ et largeur de champ, les écarts entre les rivales sont tellement faibles que le mieux est de ne même pas en parler.

 

A vrai dire, il est très difficile de départager Les Minox HG et les Hawke Frontier ED sur ce chapitre crucial. En raison des petites faiblesses des Frontier ED en bord du champ, j'accorderai un

 

Petit avantage aux Minox HG sur ce point

 

RAPPORT PERFORMANCES / PRIX

 

L'essai comparatif place les Minox HG dans une position plus favorable que les Hawke Frontier ED, mais il faut avouer que l'écart reste faible. 

Par contre, au moment de régler la facture, l'écart est du silmple au double !

Bien entendu, les Minox jouissent d'un nom prestigieux et d'une garantie de 30 ans, alors que Hawke ne donne "que" 10 ans.

Mais, tout étant pris en compte, si les Minox jouissent d'un rapport qualité / prix déjà favorable, il faut bien dire que celui des Hawke est phénoménal et j'attribuerai sans hésiter l'

 

Avantage aux Hawke Frontier ED sur ce point  

RESUME

 

(+)

marque un faible avantage

+

 marque un avantage

++

marque un avantage important

(-)

 marque un faible désavantage

-

marque un désavantage

--

marque un désavantage important

=

marque un niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

 

Critères

MINOX HG 10x43

HAWKE FRONTIER ED 10x43

Poids et dimensions

+

-

Agrément général à l’usage

+

-

Réglage de dioptrie

=

=

Image (neutralité, définition, luminosité)

(+)

(-)

Champ de vision

=

=

Profondeur de champ

=

=

Distance de mise au point minimale

=

=

Rapport performances / prix

-

+

 

NB : ces résultats proviennent d’essais comparatifs et d’avis personnels. Ils ne s’inspirent pas d’autres études réalisées sur le sujet. Ils sont évidemment subjectifs même s’ils s’appuient sur une longue expérience en matière d’utilisation de matériel optique.