ESPACE CONSEILS-TECHNIQUE

Retour au chapitre

 

HAWKE SAPPHIRE ED 10x42   contre  MINOX BL 10x44HD

Voici deux instruments qui ont remporté en 2013 (Hawke) et 2014 (Minox) le titre de "meilleures jumelles ornithos" du site américain spécialisé BestBinoculars.com.

C'était donc l'occasion de comparer les gagnantes, deux modèles à succès qui se situent dans un milieu de gamme très recherché pour sa combinaison de hautes performances et de prix abordables.

Alors que les Hawke Sapphire ED ont quelques années d'âge et ne cachent pas leur origine chinoise sous le blason britannique, les Minox BL HD sont récentes et ornées d'un pompeux "made in Germany". 

Prendront-elles la tête de ce comparatif ? En route pour le test en bras de fer !

 

DIMENSIONS

 

Un simple coup d'oeil, une première prise en mains confirment que les Hawke Sapphire ED sont nettement plus compactes que leurs concurrentes. Evidemment, les Minox BL HD ont un diamètre de 44 mm au lieu de 42 mm, mais là n'est pas toute l'explication. Alors que les Sapphire sont des jumelles d'un format particulièrement réduit (mais d'un poids standard), les BL HD ont un indiscutable embompoint germanique. Par contre, l'écart réel en poids est insignifiant, faisant paraître les britanniques plus "denses" que leurs rivales. La compacité étant habituellement appréciée, je donnerai un

 

Avantage aux Hawke Sapphire ED sur ce point  

 

AGREMENT A L’EMPLOI

 

Hawke a recherché la touche de luxe dans sa présentation, avec un magnifique étui rigide de cuir roux, mais l'essentiel de l'équipement est standard, tout comme celui des Minox BL HD, plus sobre mais non moins qualitatif. Un étui, une lanière de cou large, un capuchon antipluie, des bouchons d'objectifs : tout ce qui accompagne les bonnes jumelles modernes.

La dioptrie se règle chez l'une et l'autre par un anneau à haute friction situé à l'oculaire droit. La molette de mise au point est un peu plus adhérente sous le doigt chez Hawke mais la progressivité est comparable et sans problème. En mains, la sensation est différente, entre les petites Sapphire ED munies d'évidemments ergonomiques pour les pouces, et les plus grosses BL HD dont l'enrobage caoutchouc est lisse. A mon sens, le confort est supérieur avec les Hawke, mais il est possible que ceux qui ont de grandes mains s'entendent mieux avec les Minox.

 

Reste que les Minox BL HD ont une forme "à pont ouvert" qui facilite la manipulation d'une seule main, appréciée par les photographes, les chasseurs, etc... Chacun a ses propres préférences à ce sujet, mais personnellement, j'accorderai un 

 

Avantage aux Hawke Sapphire ED sur ce point  

 

Bons, bons, tout bons, évidemment, ces deux modèles qui, en outre, ont l'avantage de se différencier en termes de préhension et de volume. Chacun pourra choisir selon ses préférences.

 

L'origine germanique réclamée par les Minox BL HD (mais le "made in Germany" ne signifie plus grand chose aujourd'hui...) ne leur permet en tous cas pas de se détacher optiquement des chinoises que sont les Hawke Sapphire ED.

 

L'observateur qui n'est pas prêt à vendre sa maison pour s'acheter une paire de jumelles de haut de gamme trouvera ici d'excellents instruments pour un prix qui reste raisonnable.

 

PERFORMANCES OPTIQUES

 

On se dit que si BestBinoculars.com a détrôné les Hawke Sapphire ED pour placer en haut de l'échelle les nouvelles Minox BL HD, c'est qu'elles doivent avoir "quelque chose" de plus. Que nos apprennent nos yeux ?

 

Quoique légèrement moins lumineuses sur le papier (42 mm au lieu de 44 mm), les Sapphire ED produisent une image plus brillante. Pas que celle des BL HD soit terne, loin de là, mais l'autre a simplement un peu plus de "peps". La définition aussi est supérieure, la perception des détails est un peu meilleure. Et enfin, le champ de vision des Hawke est plus large sans pour autant afficher une dégradation excessive de la qualité de l'image vers le bord. Notons que ce n'est pas ce que disent les fiches techniques (113 m aux Hawke pour 115 m aux Minox) mais c'est un fait indiscutable !

 

ED chez Hawke, HD chez Minox : le chromatisme est effectivement très bien combattu chez les concurrentes et on peut dire qu'il est virtuellement éradiqué. La neutralité des couleurs est impeccable de part et d'autre. La mise au point minimale est très courte, comme chez les jumelles modernes de cette catégorie : 2 mètres environ, avec un avantage insignifiant pour les Sapphire ED.

 

Même si les Minox BL HD font très bien leur travail, il faut simplement admettre que les Hawke Sapphire ED font un peu mieux sur toute la ligne, et je donnerai donc à nouveau un

 

Avantage aux Hawke Sapphire ED sur ce point

 

RAPPORT PERFORMANCES / PRIX

 

Les Minox BL HD, plus récentes, émanant d'une marque plus prestigieuse, portant le sésame "made in Germany" qui ouvre tout grand les portefeuilles, mais aussi couvertes par une garantie de 30 ans, sont un peu plus coûteuses que les Hawke Sapphire ED.

 

Bien évidemment, la durée de garantie est un argument important, mais le sérieux du service après-vente de Hawke en est un aussi.

 

Nous avons affaire ici à deux très bons instruments, bien conçus, performants, issus de maisons réputées, mais les Hawke emportent les palmes de vant les Minox dans un peu tous les domaines. 

Je donnerai donc aussi un

 

 

Avantage aux Hawke Sapphire ED sur ce point  

RESUME

 

(+)

marque un faible avantage

+

 marque un avantage

++

marque un avantage important

(-)

 marque un faible désavantage

-

marque un désavantage

--

marque un désavantage important

=

marque un niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

 

Critères

MINOX BL 10x44 HD

HAWKE SAPPHIRE ED 10x42

Poids et dimensions

-

+

Agrément général à l’usage

-

+

Réglage de dioptrie

=

=

Image (neutralité, définition, luminosité)

-

+

Champ de vision

-

+

Profondeur de champ

=

=

Distance de mise au point minimale

(-)

(+)

Rapport performances / prix

-

+

 

NB : ces résultats proviennent d’essais comparatifs et d’avis personnels. Ils ne s’inspirent pas d’autres études réalisées sur le sujet. Ils sont évidemment subjectifs même s’ils s’appuient sur une longue expérience en matière d’utilisation de matériel optique.