ESPACE CONSEILS-TECHNIQUE

Retour au chapitre

 

Swarovski EL Swarovision 10x42   contre   Zeiss Conquest HD 10x42

Ca vous plairait de tester et de comparer une Ferrari et une Porsche ? 

C'est un peu ce que j'ai fait en mettant au pied du mur le nouveau modèle Zeiss Conquest HD qui croule sous les éloges et les championnes olympiques que sont les Swarovski EL Swarovision 10x42.

La philosophie de base des deux instruments différe, puisque Swaro vise le sommet sans trop faire attention au prix, tandis que Zeiss positionne ses Conquest comme un "haut de gamme raisonnable".

Voyons justement s'il faut la peine de payer 2 fois plus pour décrocher la médaille d'or...

 

DIMENSIONS

 

Les Swarovision sont de grandes jumelles, parmi les plus volumineuses de leur catégorie, tout en bénéficiant d'un profil mince grace à leur forme "open hinge" (2 tubes séparés). Plus classiques, les Conquest HD sont raisonnablement compactes, mais pas légères. Quoique 100 gr moins lourdes que les Swaro sur le papier, les Zeiss semblent plus denses en mains, du fait de leurs dimensions plus réduites. Globalement, je donnerai l'

Avantage aux Zeiss Conquest HD sur ce point  

 

AGREMENT A L’EMPLOI

 

Zeiss nous propose un emballage sophistiqué et somptueux pour présenter un modèle dont les accessoires sont, en définitive, de très bon niveau mais sans sortir du lot. Chez Swaro, l'emballage est plus sobre mais les accessoires (étui) sont visiblement de qualité supérieure.

En mains, la sensation est très différente. Minces et équipées d'un splendide revêtement grainé, les Swarovision sont un régal. Les pouces tombent naturellement dans les emplacements prévus, et les jumelles pourront se manipuler d'une seule main... pour ceux qui ont les muscles capables de porter leurs 850 gr !. Le revêtement des Zeiss est lisse, plus collant, moins agréable, un peu décevant. La forme n'est pas particulièrement ergonomique et l'agrément en mains ne rivalise pas avec celui des Swarovski.

 

La molette de mise au point tombe naturellement sous l'index. Elle effectue 2,5 tours chez Swaro, ce qui est long, trop long pour une mise au point rapide.Elle ne fait qu'un seul tour chez Zeiss ce qui est court, trop court pour une précision idéale. Chacun a versé dans un certain excès, l'idéal se situant vers 1,5 tour !

Zeiss conserve cette particularité que ses jumelles doivent s'appuyer sur les arcades et non s'enfoncer dans les orbites. C'est déroutant pour les non-initiés, mais c'est en fait un bonne option car cela évite le dépôt de buée sur les oculaires par temps froid.

Le réglage de dioptrie se fait en déboîtant la molette de mise au point chez Swaro et plus prosaïquement par un anneau à haute friction situé à l'oculaire droit chez Zeiss. Cela permet des économies sans constituer un désavantage.

 

Indéniablement, les Autrichiens ont fait un peu mieux que leurs rivaux allemands et je donnerai un

 

Avantage aux Swarovski EL Swarovision sur ce point  

 

PERFORMANCES OPTIQUES

 

On ne s'étendra pas sur les détails techniques, les deux constructeurs nous promettent le meilleur avec une optique haute définition, et Swaro a même intégré un aplanisseur de champ pour obtenir une image parfaite jusqu'au bord.

 

Pourtant, dès que l'on porte les jumelles devant les yeux, c'est la brillance de l'image Zeiss qui ressort, faisant passer celle de Swarovski pour un peu (un petit peu...) laiteuse. Les Conquest HD ont en effet une image neutre, superbement brillante et définie. De plus, leur champ est sensiblement plus large que celui des Swarovision qui ne s'illustrent pas sur cet aspect. Sur les bords extrêmes, ces dernières font cependant un peu mieux, effet de l'aplanisseur. Leur profondeur de champ est aussi un peu plus élevée que celle des Conquest HD.

 

En contre-jour franc, on notera une supériorité indéniable des Swarovski, avec un chromatisme virtuellement absent et des contrastes mieux gérés : même les zones obscures restent déchiffrables, ce qui est moins vrai avec les Conquest HD.

De larges lentilles d'oculaires garantissent un confort d'observation supérieur.

Enfin, en ce qui concerne la mise au point minimale, les Conquest HD ne concèdent que quelques 10aines de cm d'avantage à leurs concurrentes.

 

Deux optiques de haut degamme, à n'en point douter, et deux très beaux bulletins pour ces concurrentes germaniques. A part pour la brillance de l'image et la largeur de champ où les Zeiss Conquest HD excellent, les Swarovski EL Swarovision prennent l'avantage pour les autres aspects. Difficile de se prononcer puisque brillance et largeur de champ sont en pratique deux des éléments d'agrément principaux d'une paire de jumelles... Globalement, je trancherai cependant pour un

 

Petit avantage aux Swarovski EL Swarovision sur ce point

 

RAPPORT PERFORMANCES / PRIX

 

Tout en resrtant à prix "raisonnable", les Zeiss Conquest HD obtiennent sans peine un classement parmi les jumelles de haut de gamme. Leur image est large et superbe, on leur reprochera seulement une sensation en mains en peu décevante.

 

De l'autre côté, Swarovski n'a rien épargné pour grimper tout en haut du podium, mais... l'agrément optique des Swarovision en usage normal donne un goût de trop peu en regard de leur prix. L'image est certes belle, mais pas exceptionnelement brillante et le champ de vision est décevant. On a peut être privilégié certains détails au détriment de l'essentiel chez Swaro. Quoique lourdes et grandes, les EL sont très plaisantes en mains.

 

L'écart de prix entre les concurrentes dépasse le facteur deux... et, honnêtement, on se demande ce qui le justifie vraiment. Je donnerai donc sans hésiter un

 

Net avantage aux Zeiss Conquest HD sur ce point  

Les Swarovsion sont fabuleuses... mais valent-elles vraiment leur prix tout aussi fabuleux ..?

 

RESUME

 

(+)

marque un faible avantage

+

 marque un avantage

++

marque un avantage important

(-)

 marque un faible désavantage

-

marque un désavantage

--

marque un désavantage important

=

marque un niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

 

Critères

ZEISS Conquest HD 10x42

SWAROVSKI EL Swarovision 10x42

Poids et dimensions

+

-

Agrément général à l’usage

-

+

Réglage de dioptrie

(-)

(+)

Image (neutralité, définition, luminosité)

+

-

Champ de vision

+

-

Profondeur de champ

(-)

(+)

Distance de mise au point minimale

(-)

(+)

Performances en contre-jour - +

Rapport performances / prix

++

--

 

NB : ces résultats proviennent d’essais comparatifs et d’avis personnels. Ils ne s’inspirent pas d’autres études réalisées sur le sujet. Ils sont évidemment subjectifs même s’ils s’appuient sur une longue expérience en matière d’utilisation de matériel optique.