ESPACE CONSEILS-TECHNIQUE

Retour au chapitre

 

VANGUARD XF 20-60x80   contre   OLIVON T800

Vanguard est une marque réputée pour son sérieux, ses garanties et les performances de ses instruments. Olivon est, depuis des années, un best seller chez TopOptics, avec notamment des longues-vues au rapport qualité-prix exceptionnel.

Voici donc une opportunité de comparer deux instruments qui se situent dans le même segment : des 80 mm à optique "normale" (non ED) dont les prix sont raisonnables.

 

DIMENSIONS

 

Pas besoin d'un long examen pour constater que la Vanguard XF 20-60x80 est un instrument nettement plus court et compact que la longue Olivon T 800 ! En poids, cependant, les deux longues-vues sont très proches et l'une ne marquera pas l'épaule plus que l'autre.

Avantage à la Vanguard XF 20-60x80 sur ce point

 

AGREMENT A L’EMPLOI

 

En matière de présentation, c'est plutôt le jour et la nuit...

 

Vanguard présente la XF 20-60x80 dans une belle valisette, avec une housse élégante et un petit trépied de table, certes assez basique.Bien dessinée, la longue-vue est bicolore. Le bouchon d'objectif est solidaire du corps et la fixation au trépied permet la rotation de la longue-vue sur son axe, ce qui est précieux pour les tireurs à la cible.

 

Chez Olivon, c'est la simplicité d'un corps au révêtement noir, d'une housse qui n'est pas un modèle de haute couture et de capuchons de protection à visser. Le corps peut aussi pivoter sur son axe et la longue-vue est mieux équilibrée une fois sur le trépied, sa fixation étant proche du centre de gravité, ce qui est un avantage de confort durant l'observation.

 

Les deux molettes de mise au point sont d'un emploi agréable et d'une bonne progressivité.

Les zooms 20-60 s'opèrent classiquement par rotation d'une molette autour de l'oculaire mais Vanguard a choisi un progression dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, à l'opposé d'Olivon. Ce sera une simple question d'habitude.

Les oeilletons sont du type rigide relevable par rotation dans les deux cas.

 

On constate d'office une lentille d'oculaire nettement plus large chez Olivon, ce qui contribue au confort d'observation.

 

Outre ce qui concerne le transport et la compacité de l'instrument, La T 800 d'Olivon présente pour l'emploi certains avantages intéressants comparativement à la Vanguard XF 20-60x80, et ça me paraît important. dans l'ensemble, je donnerai donc un

 

Jeu égal sur ce point  

Vanguard a nettement plus investi qu'Olivon dans la présentation de sa longue-vue.

Belle différence de longueur entre les deux concurrentes !

 

PERFORMANCES OPTIQUES

 

 

Plus jolie, plus compacte, plus moderne de forme... la Vanguard se démarque-t-elle aussi de l'Olivon en matière de performances optiques ?

 

Au grossissement minimal de 20x, on observe immédiatement une image plus brillante et supérieurement piquée chez l'Olivon. Les détails apparaissent mieux, l'image semble plus nette; cependant, l'image de la Vanguard est aussi de bon aloi, très correctement lumineuse et définie.

 

A 40x et de manière prévisible, l'écart se creuse : l'image de la T 800 montre une nette domination et, de plus, le zoom Olivon a ce bel avantage de bien mieux conserver sa mise au point que celui de Vanguard.

 

Au-delà de 50x, la XF 20-60x80 perd pied avec une image terne et sans netteté alors que celle de la la T 800 conserve une qualité correcte, fait d'ailleurs très rare à ce niveau de prix.

 

En matière de chromatisme, les deux longues-vues sont également affectées par les franges verdâtres ou violettes des instruments qui ne jouissent pas de verres ED, mais 

la situation n'est certes pas catastrophique.

 

Le zoom Vanguard présente un champ de vision plus large que celui d'Olivon, ce qui est un avantage.

 

Globalement, l'écart de performances entre les concurrentes est bien marqué et je donnerai un

 

Net avantage à l'Olivon T 800 sur ce point

 

RAPPORT PERFORMANCES / PRIX

 

La Vanguard XF20-60x80 est plus chère que l'Olivon T 800. 

 

En regard de l'équipement et de la présentation de la longue-vue et en regard des garanties proposées, c'est logique. Mais en ce qui concerne les performances optiques qui sont quand même un paramètre déterminant pour un instrument... d'optique, l'Olivon T 800 fait nettement en mieux. Plus brillante, mieux définie, son image garde sa qualité jusqu'à un grossissement de 50x au moins.

 

Quoique de niveau correct, l'image de la Vanguard XF 20-60x80 ne peut pas rivaliser avec l'étonnante T 800 en piqué ni en brillance, surtout lorsque les grossissements augmentent. Globalement, je donnerai donc un

 

Avantage à l'Olivon T800 sur ce point  

RESUME

 

(+)

marque un faible avantage

+

 marque un avantage

++

marque un avantage important

(-)

 marque un faible désavantage

-

marque un désavantage

--

marque un désavantage important

=

marque un niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

 

Critères

Vanguard XF 20-60x80

Olivon T800 + zoom 20-60

Poids et dimensions

+

-

Agrément général à l’usage

=

=

Agrément du zoom (progressivité, conservation de la mise au point)

 

-

 

+

Image (neutralité, définition, luminosité) à 20x

-

+

Image (neutralité, définition, luminosité) à 40x

- -

+ +

Image (neutralité, définition, luminosité) à 60x

- -

+ +

Champ de vision

+

-

Distance de mise au point minimale

(+)

(-)

Rapport performances / prix

-

+

 

NB : ces résultats proviennent d’essais comparatifs et d’avis personnels. Ils ne s’inspirent pas d’autres études réalisées sur le sujet. Ils sont évidemment subjectifs même s’ils s’appuient sur une longue expérience en matière d’utilisation de matériel optique.