ESPACE CONSEILS-TECHNIQUE

Retour au chapitre

 

HAWKE SAPPHIRE ED 10x42   contre VORTEX VIPER HD 8x42

Voici des instruments du bon milieu de gamme et qui ont pour point commun de faire partie de l'écurie de deux marques qui ont sacrément le vent en poupe (et pour cause) : les Britanniques de Hawke et les Américains de Vortex.

Les modèles qui nous sont passés en mains sont un peu différents, puisque le format est 10x42 pour l'une et 8x42 pour l'autre. Cela ne permettra pas de comparaison pour le champ de vision, mais l'écart entre ces formats populaires n'est pas tel que tout le reste ne soit comparable.

 

DIMENSIONS

 

Alors que la Vortex arbore assez fièrement son origine "made in Japan", la Hawke reste pudique sur la sienne, légèrement plus occidentale tout en ayant aussi les yeux bridés. Mais pour le format, ce qui apparaît clairement, c'est qu'il est quasi-identique. Autant les Sapphire ED que les Vortex HD sont des jumelles compactes et l'écart de poids de 50 gr en faveur des Vortex est à peine perceptible.

Léger avantage aux Vortex Viper HD sur ce point  

 

Deux beaux instruments bien finis et bien présentés émanant de deux sociétés qui ont le vent en poupe : Hawke et Vortex.

AGREMENT A L’EMPLOI

 

Hawke nous habitue à un équipement de classe et les Sapphire ED n'y dérogent pas avec un splendide étui rigide de cuir fauve et des couvercles d'objectifs reliés au corps par un bon système de click. Tout en étant soignée et de bon niveau, la présentation est plus banale chez Vortex, avec un bon étui robuste en cordura et des bouchons d'objectifs à anneau qui ont tendance à s'égarer rapidement. Pas de différence quant au capuchon antipluie qui est standard.

 

En mains, les deux instruments sont très agréables mais les Sapphire ED m'ont paru plus ergonomiques, avec des repose-pouce mieux placés. Affaire de goûts personnels, sans doute.

 

Les molettes de mise au point sont semblables et opèrent sur 1,5 tour, le meilleur compromis. Chez Vortex, l'anneau de réglage de dioptrie est verrouillable, petit avantage sur la simple molette à friction des Hawke.Les oeilletons twist-up des Viper HD jouissent aussi de 2 positions intermédiaires pour une seule chez Hawke.

 

Clairement, nous avons ici à faire à deux modèles qui méritent des louanges et qui feront bien des heureux !

 

Petit avantage aux Hawke Sapphire ED sur ce point  

 

 

 

PERFORMANCES OPTIQUES

 

Hawke annonce des verres ED et des prismes à enduction diélectrique pour ses Sapphire ED alors que Vortex nous parle d'une optique haute définition (HD) et également de prismes à traitement diélectrique. On ne devrait donc pas percevoir de gros écart... et c'est bien le cas.

 

Devant les yeux, les Viper HD fournissent une image légèrement plus limpide et plus brillante que les Sapphire ED, mais celles-ci conservent une meilleure définition vers le bord, sans atteindre cependant ce que nous proposent les jumelles de sommet de gamme. 

Le chromatisme est très bien géré dans les deux cas et à peine perceptible, alors que j'ai trouvé la gestion des forts contrastes un peu meilleure chez Hawke. Effet du grossissement différent, peut-être ?

 

Sur le papier - la comparaison pratique ne fut pas possible en raison de la différence de format entre les jumelles (10x42 chez Hawke et 8x42 chez Vortex) - Hawke fait un peu mieux en largeur de champ ce qui, combiné aux bords d'image plus nets, se traduit par un certain avantage.

En matière de mise au point minimale, l'avantage de Vortex se limite à quelques centimètres.

Nous sommes confrontés à deux instruments de niveaux fort comparables, avec chacun un léger avantage : en brillance générale de l'image pour les Vortex et en netteté aux bords pour les Hawke. Difficle de trancher et je donnerai donc un 

Jeu égal sur ce point

Optique ED / HD, prismes à traitement diélectrique : des jumelles d'excellent niveau.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES / PRIX

 

Ce n'est pas non plus le prix qui différenciera réellement les Hawke Sapphire ED et les Vortex HD. Un peu plus coûteuses, les américaines bénéficient d'une garantie "à vie", mais les 10 ans des britanniques sont soutenus par un service après-vente de premier ordre.

 

Nous avons ici affaire à des jumelles de très bon niveau et qui entrent d'ailleurs dans le segment fort bagarré du milieu de gamme. Avec un prix attractif et des qualités indiscutables, elles y seront d'ailleurs des concurrentes dont il faudra tenir compte !

 

Les Sapphire Ed et les Viper HD sont de ces modèles qui posent vraiment la question de savoir s'il vaut vraiment la peine de dépender 2,3 ou 4 fois plus pour des jumelles !

 

De mon côté, je donnerai ici le

 

 

Jeu égal sur ce point  

 

RESUME

 

(+)

marque un faible avantage

+

 marque un avantage

++

marque un avantage important

(-)

 marque un faible désavantage

-

marque un désavantage

--

marque un désavantage important

=

marque un niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

 

Critères

Vortex Viper HD 8x42

HAWKE SAPPHIRE ED 10x42

Poids et dimensions

(+)

(-)

Agrément général à l’usage

(-)

(+)

Réglage de dioptrie

+

-

Image (neutralité, définition, luminosité)

=

un peu + brillante, mais moins nette aux bord

=

un peu + laiteuse, mais meilleure au bord

Champ de vision

-

+

Distance de mise au point minimale

=

=

Rapport performances / prix

=

=

 

NB : ces résultats proviennent d’essais comparatifs et d’avis personnels. Ils ne s’inspirent pas d’autres études réalisées sur le sujet. Ils sont évidemment subjectifs même s’ils s’appuient sur une longue expérience en matière d’utilisation de matériel optique.