Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Infos Voyages

Se dépayser en Birmanie et découvrir ses lieux touristiques

Réputée pour ses plages paradisiaques et ses nombreux monuments historiques, la Birmanie regorge de merveilleux lieux qui méritent un détour. Ce pays asiatique constitue une adresse de choix pour les touristes en quête de découverte et de dépaysement. Le voyage commence dans la région de Mandalay où se trouve le vaste site archéologique de Bagan. Cet endroit est reconnu pour ses vestiges de temples bouddhistes.


Arrivés à destination, les vacanciers remarqueront des milliers de sanctuaires qui parsèment la vallée aride de l'Ayeyarwady. Ces édifices religieux bouddhiques, dont la plupart sont en brique cuite, ont été construits entre les XIe et XIIIe siècles. Au cours de leur séjour en Birmanie, les globe-trotters pourront visiter, par exemple, la pagode de Shwezigon qui a été bâtie en 1059 par le roi Anawrahta. Ce grand stûpa se démarque par sa forme de cloche, ses trois terrasses et son majestueux dôme recouvert de feuilles d’or. Les routards y apercevront un os de la mâchoire de Bouddha et une de ses dents.

Explorer le mont Popa

 

Durant leurs séjours en Birmanie, les voyageurs exploreront le mont Popa qui se trouve dans la région de Mandalay. Le sommet de cette ancienne cheminée volcanique de 737 m abrite un monastère bouddhiste. Considérée comme l’Olympe du Myanmar, cette montagne sacrée est le refuge des 37 Grands Nats du pays. De nombreux pèlerins y viennent pour les honorer, notamment pendant le festival de la pleine lune de Nayon (entre mai et juin) et de celle de Nadaw. À noter que les Nats sont des esprits vénérés sur le territoire birman depuis l’antiquité. Autrefois, des milliers d’animaux leur étaient sacrifiés lors des cérémonies. Sur le mont Popa, il est interdit aux visiteurs étrangers et même aux locaux de porter du noir ou du rouge ainsi que d’apporter de la viande du porc pour ne pas offenser les Nats. Pour mieux comprendre la signification spirituelle de ces coutumes, les voyageurs devront être accompagnés par un guide birman. À part cela, le mont Popa est une oasis où se réfugient des singes. Il se caractérise également par ses 200 ruisseaux qui alimentent sa végétation exubérante.


Un détour mémorable dans la ville de Rangoun

 

Pendant leur séjour Birmanie, les voyageurs se rendront dans la ville de Rangoun pour visiter divers endroits envoûtants. Arrivés dans cette capitale économique du pays, ils découvriront des temples hindous, des mosquées et des édifices coloniaux. Au cours de leur passage dans cette métropole, les vacanciers apercevront, entre autres, la pagode Shwedagon qui constitue le premier centre religieux du pays. Perché sur la colline de Singuttara, ce stûpa de 98 m de haut se démarque par sa base décorée de milliers de plaques d’or. Il doit également sa renommée à ses deux gigantesques chinthes (lions mythiques) qui gardent l’entrée du sud. Autour de la pagode Shwedagon se trouvent les monuments funéraires de Supayalat et de Daw Khin Kyi. À part cela, les voyageurs sont invités à se promener en bateau sur les lacs Inya et Kandawgyi. Cette balade leur permettra d’explorer le petit village de Dala qui est reconnu pour ses nombreuses maisons en bambou.

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu