Essai comparatif Bushnell Engage DX et Engage EDX 10x42 - TopOptics, jumelles, longues-vues, digiscopie

Aller au contenu

Menu principal :

Comparatifs > Bras de fer jumelles



Tests comparatifs jumelles "bras de fer"

 
 

Des essais comparatifs de jumelles réalisés par TopOptics

Bushnell Engage DX 10x42 vs Bushnell Engage EDX 10x42

Les deux modèles que nous comparons ici appartiennent à la famille Engage du géant de l’optique américain, Bushnell.
Les DX sont un modèle économique mais déjà doté d’une belle technologie. Les EDX sont semblables aux DX mais jouissent de verres ED (extra-basse dispersion) et s’inscrivent plutôt dans le début du milieu de gamme.

Ce test comparatif devrait nous permettre de mettre en évidence l’avantage apporté par les verres ED, et de répondre à la traditionnelle interrogation : « l’écart de prix se justifie-t-il ? ».

Video Youtube Bushnell Engage DX vs EDX 10x42


DIMENSIONS et POIDS

En toute logique, ce n’est pas sur ces aspects que les jumelles se différencieront.
Leur taille est identique et l’écart de poids est anecdotique entre les DX et les EDX. Nous sommes en face de modèles agréablement compacts et dont le poids est des plus raisonnables et bien en phase avec celui de jumelles modernes 42 mm à prismes en toit.

EQUIPEMENT

Les deux concurrentes en lice bénéficient de la même présentation et du même équipement. Bushnell est très attentif à ce sujet, et les acheteurs de la marque sont gâtés. La présentation est soignée, avec un étui de rangement qualitatif, et même une pochette souple qui fait bel effet… sans être vraiment utile.
Les Bushnell Engage reçoivent une bonne lanière de cou large, un capuchon antipluie classique et des bouchons d’objectifs efficacement reliés au corps des jumelles par une large bande élastique. Etrangement, nous avons constaté que, sur certains exemplaires, ces bouchons étaient légèrement trop petits et tenaient mal en place, ne jouant alors plus leur rôle de protection…


La présentation des cousines est si semblable qu’il faudra être bien attentif à commander le modèle que l’on souhaite, et à le recevoir réellement !


AGREMENT A L'EMPLOI

Leur forme et leur équipement étant identiques, ce n’est pas ici non plus que les concurrentes se départageront.
Les Bushnell Engage DX et EDX 10x42 sont agréables en mains et s’utilisent avec grande facilité. Le doigt tombe bien sur la molette de mise au point qui opère sur 1 tour 2/3, bon compromis entre rapidité et précision. Les œilletons relevables/rabattables sont efficaces et le système de réglage de dioptrie est très bon : une molette munie d’un ergot facile à manipuler, qui se déverrouille en se relevant et se verrouille en s’enfonçant.
On a vraiment affaire à des jumelles bien conçues et agréables à utiliser.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Bushnell diffuse clairement les données techniques de ses instruments, et c’est une bonne chose. Les points forts sont ainsi résumés sur la boîte.
Engage DX et EDX bénéficient notamment de prismes à traitement de haute réflexion, ainsi que d’une couche anti-salissures et anti-griffes sur les lentilles externes. La différence principale entre les modèles est la présence de verres ED sur les Engage EDX, mais aussi d’un traitement de correction de phase des prismes.



PERFORMANCES OPTIQUES

C’est évidemment ici que l’on s’attend à voir une différence, notamment à cause des fameux verres ED qui équipent les Engage EDX. Mais on note aussi que les deux modèles n’ont pas reçu les mêmes couches de traitement des lentilles. En effet, les reflets sont roses sur les EDX et verts sur les DX. En pratique, les DX produisent une image un peu « chaude », alors que celle des EDX est plus neutre.
Il faut être très attentif pour discerner un faible avantage aux EDX en matière de définition et de contraste de l’image, domaines où les DX font déjà fort bien pour un modèle économique.

Effectivement, le chromatisme est plus présent sur les Engage DX que sur les EDX, surtout sur les bords d’image, mais il n’est jamais vraiment perturbateur pour l’observation. L’écart apporté par les verres ED des EDX est présent, mais plutôt modeste.
En toute logique, pour ce chapitre, nous donnerons un

avantage aux Bushnell Engage EDX 10x42


RAPPORT QUALITE-PRIX

Les jumelles sont largement identiques, très bien équipées, fort agréables à utiliser et sont toutes deux couvertes par les 30 ans de la garantie Bushnell.
Les EDX sont cependant notablement plus coûteuses, ce qui s’explique par leurs verres extra-basse dispersion (ED), plus chers que les verres optiques habituels (et par les prismes à correction de phase). Cet écart est-il justifié ? En constatant que l’avantage en performances des EDX par rapport aux DX est vraiment limité, nous sommes sceptiques dans ce cas concret…
Celle ou celui qui ne veut absolument pas de chromatisme, ou qui est sensible au marketing sur le sujet, sera évidemment convaincu qu’il vaut la peine de payer le prix des Engage EDX. Mais les autres seront vraisemblablement très heureux avec des Engage DX !
Sur ce point, nous donnerons l’

avantage aux Bushnell Engage DX 10x42.

RESUME

 

(+)

faible avantage

+

avantage

++

net avantage

(-)

faible désavantage

-

désavantage

--

net désavantage

=

niveau équivalent

Rq : un « désavantage » ne signifie d’aucune manière une performance faible, mais seulement que l’autre modèle est supérieur !

Critères

Bushnell Engage DX 10x42

Bushnell Engage EDX 10x42

Poids et dimensions

=

=

Agrément général à l'usage

=

=

Réglage de dioptrie

=

=

Image (neutralité, définition, luminosité)

-

+

Champ de vision

=

=

Distance de mise au point minimale

=

=

Rapport performances / prix

+

-

 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu